Interdire le Wifi public, rendre illégal Tor : Quelle utilité pour la lutte anti-terroriste ?

Bloquer le wifi public : est-ce utile ? 

Les forces de l’ordre très sollicitées, ont émis le souhait de voir leurs pouvoirs renforcés, notamment au niveau du contrôle des communications électroniques.

Intrusium
Intrusium

Les journaux n’ont pas manqué de relever cette info :

Le ministère de l’Intérieur veut faire interdire Tor et le Wi-Fi public – Le gouvernement français voudrait interdire les réseaux Wi-Fi … – Le ministère de l’Intérieur veut bloquer Tor et supprimer le Wifi public – Etat d’urgence : TOR et les WiFi publics interdits ?

Pour renforcer sa lutte contre le terrorisme, le gouvernement voudrait en finir avec l’anonymat sur Internet.

Internet est visiblement dans le collimateur du ministère de l’Intérieur : Selon une note interne, l’interdiction des wifis publics et du réseau Tor pour naviguer anonymement est à l’ordre du jour par les forces de police.

Faut-il Interdire tous les réseaux wifi partagés ?

Quid du wifi public des bibliothèques ?

La La direction des libertés publiques et des affaires juridiques mettrait en avant la difficulté d’identification des personnes connectées à ces wifis publics.

Le ministère de l’Intérieur prépare ainsi une série de mesures permettant de mieux identifier les internautes. L’interdiction de Tor pointe de son côté des problèmes techniques. Le gouvernement pourrait même pénaliser l’utilisation de Tor.

Tor d’abord et pourquoi pas par la suite les réseaux privés virtuels, qui permettent de masquer l’adresse IP ? Mais là, le gouvernement risquerait vraiment d’empoisonner de nombreuses entreprises qui l’utilisent pour sécuriser le télétravail.

La question est la suivante : cela va-t-il réellement limiter le risque terroriste ?

Judicialis
Judicialis

Les délinquants, comme les terroristes, utilisent certainement leurs propres réseaux, comme des puces 3 G non déclarées.

Et l’utilisation de Tor n’est pas un signe d’activité illicite, en particulier dans le domaine de la sécurité.

Share