La réputation : un actif fragile

Les actions de professionnels de l'investigation sont parfois le seul recours


La réputation est l'opinion (plus techniquement, l'évaluation sociale) du public envers une personne, un groupe, ou une organisation. La réputation est un facteur important dans de nombreux domaines, tels que l'éducation, le commerce, le réseautage social ou le statut social.

domaines d'intervention - e-reputation - la dimension juridique de la e-réputation - définitions - e-reputation et confiance en ligne - la notion de e-réputation - mes metiers de la e-reputation - e-reputation et prevention - la demande simple - les nettoyeurs du net - la réputation - le risque de réputation

La réputation est un mécanisme de contrôle social hautement efficace de par son ubiquité et sa spontanéité. Elle est un sujet d'étude en sciences sociales, en management, et en technologies des sciences. Son influence va des secteurs compétitifs tels que le marché, aux secteurs coopératifs comme les firmes, les organisations, les institutions ou les communautés.



De plus, la réputation agit sur différents niveaux d'agencements, individuels et supra-individuels. Au niveau supra-individuel, la réputation concerne les groupes, les communautés, les collectivités, et les entités sociales abstraites (tels que les firmes, les corporations, les organisations, les pays, les cultures, ou même les civilisations). La réputation affecte des phénomènes d'ampleur très différentes, de la vie quotidienne aux relations entre les nations.

La réputation est un instrument fondamental de l'ordre social basé sur un contrôle social distribué et spontané.
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article E-réputation de Wikipédia en français (auteurs)

Autres rubriques : réputation